La Corse sous l'antiquité et le Moyen-Âge

Antiquité et moyen-âge


Depuis 565 avant J-C les Phocéensoccupent la corse. La plus ancienne des colonies Phocéenne est "Massalia" Marseille, fondée il y a - 600 avant J-C. Les Phocéens chassés de Massalia (- 565 avant J-C) par le général Cyrus, viendront se réfugier en Corse. Harpage, fonde alors la ville de Alalia (Aléria). La Corse est ouverte aux "Ibères" et aux "Ligures". Les Étrusques sont aussi présents sur le littoral de la corse, avec de petites activités commerciales.

La Corse sous l'Antiquité

antiquite-moyen-age

On relate au début du IIIème siècle avant J-C, de multiples invasions accompagnées de nombreuses migrations vers la Corse. En 259 avant J-C, Kyrnos (ancien nom de la Corse) devient Corsica.

En 240 avant J-C les Corses s'opposent aux Romains, alors qu'ils avaient dû supporter les Phocéens durant trois siècles. L'occupation Romaine, sera le lieu d'innombrables rébellions, qui dureront près d'un siècle. Du fait de sa situation, la Corse obtiendra des Romains une protection extérieure, le développement de l'agriculture, une amplification des échanges commerciaux, mais subira la cupidité Romaine.

Le Moyen-Âge en corse

Le VIème et VIIème siècle: Byzance est maîtresse de la Corse, après avoir chassée les Vandales en 533 grâce au général Byzantin Bélisaire. Mais le Roi Tolila alors roi des Ostrogoths, reprend successivement Naples en 543 puis Rome et la Corse en 548-549. Cette occupation Byzantine durera deux siècles sans laisser de traces sur l'île.

Hildebrand, élu pape sous le nom de Grégoire VII (1020-1085 Au IXème siècle, les Byzantins abandonnent l'île de Corse, et Grégoire VII (Pape de 1073 à 1085) accroît son influence sur l'île. L'évêché de Pise possède la Corse jusqu'en 1114 puis Pise prend possession de l'île et y applique une politique administrative libérale. Cette politique verra le retour des expatriés, et l'édification de nombreux monuments religieux, l'île semble être prospère. Les régions les plus riches sont particulièrement le Cap Corse et la Balagne.

Gênes petit territoire, souhaite posséder deux ports (la Corse lui offre cette possibilité), et va essayer de les posséder durant le XIIème siècle. En 1195, Gênes s'empare de Bonifacio, et en 1272 la ville de Calvi est construite. Dans la deuxième moitié du XIIIème siècle, Gênes a le contrôle de la Corse, et possède alors deux forteresses, 3 évêchés sur les six existants, et les régions les plus riches de l'île.

En 1284, lors de la Bataille navale de Meloria, Gênes l'emporte sur Pise et 4 ans plus tard libère la Corse. L'île devient alors Génoise pour six cent ans.

La résistance Corse contre Gênes culminera lors de la révolte populaire de 1347.

A Lire

livre-histoire-delacorse

Histoire de la Corse et des Corses

De Jean-Marie Arrighi et Olivier Jehasse


Se fondant sur des recherches récentes, les auteurs renouvellent la connaissance que l'on a de certaines périodes jusqu'ici méconnues, comme la Préhistoire, l'Antiquité et le Moyen Age. La Corse d'aujourd'hui n'est pas oubliée, et les événements des trente dernières années mis en perspective et relatés en toute objectivité, les souffrances et les déchirements des Corses, comme leurs joies et leurs richesses, forment un tableau contrasté et attachant.

Acheter cet ouvrage