L'archipel des Lavezzi

21 jours en corse, récit d'une randonnée sur le gr20


Carnet de route de 3 semaines en Corse

porto-vecchio

Première semaine à Porto-Vecchio
Dimanche 04 septembre :

La plage de Palombaggia :

belle plage de sable blanc, une des plus connues dans le sud...mais pas si extraordinaire que ça...Il y en a de bien plus belles d'après moi comme celle de Saleccia par exemple (dans le nord). Cette plage est à éviter si vous ne supportez pas la foule et en plus le parking est payant (3€/jour).  

La Pointe de la Chiappa :

 superbe panorama sur le golfe de Porto-Vecchio (à faire en rentrant de la plage de Palombaggia).

 

Lundi 05 septembre :

Les aiguilles de Bavella

à 9 kms au nord de Zonza, un arrêt au col de Bavella (vous ne pourrez pas manquer la statue de Notre-Dame-des-Neiges) permet d'admirer ces fameuses aiguilles de bavella. Cela vaut le détour, le panorama est vraiment saisissant !!!

La balade du "trou de la bombe" :

petite balade tranquille et bien balisée mais pas terrible. Elle permet de découvrir ce trou de 8 mètres de diamètre au sommet d'une roche...Au retour, possibilité de faire une boucle en suivant la direction d'Alturaghja : belle vue sur les aiguilles de Bavella.

La cascade Piscia di Gallo :

cette balade est vraiment géniale !!! Par contre, le sentier n'est pas balisé jusqu'au pied de la cascade et ça descend sec à l'arrivée...soyez donc super prudents...mais la balade n'a pas vraiment d'intérêt d'après moi si on ne va pas jusqu'en bas...pour mieux apprécier la hauteur de la cascade de Piscia di Gallo! Pour ceux qui craignent le retour et qui ont peur de ne pas réussir à escalader, il y a quand même de nombreux points de baignade tout au long de la balade.

Copyright http://vacances.en.corse.chez-alice.fr

 
Mardi 06 septembre :

Bonifacio :

une visite incontournable !!! Tout est beau dans la vieille ville de Bonifacio. L'excursion en bateau pour les falaises, les calanques et les grottes marines vaut franchement le coup !!! Mais le top, c'est le cap Pertusato et plus exactement la plage qu'il y a juste sous le phare...à quelques mètres du rocher du "sous-marin". Heureusement qu'un Bonifacien nous a conseillé de descendre, sinon on aurait suivi le sentier touristique et du coup manqué le véritable spectacle. Le temps n'était pas terrible comme vous pourrez le constater sur les photos... dommage...

Même en septembre, il y a énormément de monde et il est très difficile de se garer (tous les parkings sont payants en plus...) mais ça vaut le détour.

 L'Ermitage de la Trinité :

 le site est splendide et la vue sur Bonifacio est bien dégagée.

La plage de Rondinara :

en rentrant de Bonifacio, on décide d'aller faire un plouf mais là encore, le parking est payant...direction la piscine du camping ;-)

 

mercredi 07 septembre :

Le castellu d'Arraggio :

c'est une balade assez courte mais quand même sportive car la montée est très raide et quand le soleil cogne en plus...En moins d'1/2 heure, on arrive à un complexe préhistorique très bien conservé à 245m au-dessus du golfe de Porto-Vecchio. Superbe vue panoramique sur la côte nord de Porto-Vecchio.

La piscine naturelle de Zoza :

à la sortie du village, un chemin descend jusqu'à la rivière. On y trouve d'un côté une cascade et de l'autre la piscine naturelle de Zoza. Sympa pour changer de la plage...

Les sources de Caldane :

3.50€ pour 20 minutes de bain dans une eau sulfureuse à 37°C. On y est allé en fin d'après-midi, après s'être baigné à Zoza : c'est très relaxant et en plus l'accueil est vraiment sympa !

 

jeudi 08 septembre :

pluie

Copyright http://vacances.en.corse.chez-alice.fr

vendredi 09 septembre :

Le sentier des Bruzzi

(entre Bonifacio et Roccapina) : cette balade fait partie de mes préférées...le paysage se rapproche de celui des Lavezzi mais c'est beaucoup plus sauvage et moins fréquenté. Il y a environ 4 kms de marche dans le maquis et en plein soleil mais j'ai vraiment apprécié cette balade !!! 

La tour génoise de Campomoro :

petite balade sympa du parking de la plage jusqu'à la tour génoise de Campomoro. On y accède après 30 minutes de marche par un sentier ponctué de panneaux explicatifs. Cette tour est en parfait état et c'est la plus imposante de Corse (il paraît). Du sommet de la tour, vue fantastique sur le golfe de Valinco et la côte sauvage. Possibilité de se baigner sur la belle plage de sable fin de Campomoro ou dans des criques sauvages.

 

samedi 10 septembre :

Copyright http://vacances.en.corse.chez-alice.fr

Les Lavezzi :

c'est paradisiaque mais tellement fréquenté...Les amateurs de belles  plages et de plongée vont se régaler. Pour les randonneurs, cela peut-être l'occasion de se reposer une journée sur une plage de rêve. L'excursion comprend une halte aux Lavezzi, un passage devant la marine de Cavallo et une visite des grottes de Bonifacio. C'est cher (25€) mais c'est à faire sans hésiter !!!!!!!!!!!!!! Deuxième semaine à Porticcio

 

Deuxième semaine
dimanche 11 septembre :

La pointe de la Parata :

à quelques kms d'Ajaccio, les amateurs de coucher de soleil vont adorer : n'oubliez pas votre appareil photo. Grimpez jusqu'à la tour de la Parata, c'est facile et faisable en 10 minutes. De là, vous aurez vue sur les îles sanguinaires qui prennent des reflets rougeâtres au coucher du soleil. Par contre, il y a pas mal de monde...mais le parking est gratuit ;-) C'est un superbe spectacle, à ne pas manquer !!!

 

lundi 12 septembre :

Copyright http://vacances.en.corse.chez-alice.fr

L'Incudine :

7 heures de marche pour atteindre le sommet (2134m) car tous les panneaux ont été arrachés !!! Sinon, la randonnée est faisable en 5H30. Au sommet, un panorama extraordinaire sur tout le sud de la corse et même sur la mer. Vraiment génial mais comme le balisage est quasi inexistant, je déconseille quand même cette balade : une vraie galère...à moins d'être bien motivé...

 

mardi 13 septembre :

La cascade des Anglais :

bof...cette balade ne m'a pas vraiment marqué. Ne vous attendez pas à voir une superbe cascade (ou alors on l'a loupée). Le sentier longe une succession de toutes petites chutes d'eau qui ont creusé des piscines dans la roche et où on peut se baigner. C'est du même style que les piscines naturelles de Zoza...en moins bien d'après moi mais si vous passez dans le coin, allez faire un tour rapide...

Le défilé de la Scala di Santa Regina :

si vous passez du côté de Corte, allez admirer ce défilé rocheux. La route, prise en étau par d'immenses montagnes est par endroit taillée dans la roche : IMPRESSIONNANT.

Copyright http://vacances.en.corse.chez-alice.fr

Les calanques de Piana et le golfe de Porto :

la D81 traverse les calanques de Piana sur 2 kms avec d'excellents points de vue sur ces fameuses falaises de granit rouge et sur le golfe de Porto. C'est vraiment magnifique, particulièrement au coucher de soleil. Cela mérite absolument le détour : le site est exceptionnel !!!

 

mercredi 14 septembre : 

Le Capo Rosso :

une de mes balade préférées (durée = 3H30 AR). Une randonnée incontournable pour qui a un peu de temps...et de l'énergie. On a souffert car il faisait super beau et le soleil cognait déjà à 10H ! Mais une fois arrivé au sommet, il ne restait plus qu'à grimper tout en haut de la tour Turghiu et de là un panorama sur la côte jusqu'à Cargèse et sur le golfe de Girolata d'une beauté à vous couper le souffle !!!

La réserve naturelle de Scandola :

Copyright http://vacances.en.corse.chez-alice.fr

Inscrite au patrimoine mondial par l'Unesco. La richesse de sa faune et de sa flore est vraiment exceptionnelle...et très protégée. Ici, il est strictement interdit de marcher, de pêcher, de plonger, de cueillir des plantes. Le site se contemple uniquement par bateau et la balade en mer n'est vraiment pas donnée : 26€. Le bateau s'approche très près des côtes afin qu'on puisse profiter de toutes les curiosités géologiques : falaises déchiquetées, orgues de pierre volcanique renversés...Côté animaux, il y aurait paraît-il des balbuzards pécheurs, la plus grande chauve-souris d'Europe, le goéland d'Audouin, le cormoran huppé et quantité d'autres  oiseaux que nous n'avons pas eu la chance d'admirer durant la sortie...Du coup la balade est un peu monotone et au bout d'une heure, on commence à s'ennuyer un peu...et la balade dure au total 3H30 !!! Au retour, arrêt de 30min au village de Girolata. Rien de particulier dans ce village mise à part qu'il est isolé puisqu'on ne peut s'y rendre que par un sentier pédestre (aucune route n'y mène)...ou par la mer...et là, quelques vendeurs qui doivent travailler uniquement l'été vous attendent dans leurs baraques en bois sur la plage pour vous vendre des t-shirts et plein d'autres souvenirs : c'est le piège à touristes !!! En résumé, j'ai vraiment été déçu par cette sortie en mer pour plusieurs raisons. Déjà, le prix est un peu abusé il me semble. Et puis, la balade est ennuyeuse : contempler des roches aussi belles soient-elles pendant 3H, c'est long. Et pour couronner le tout, on s'arrête dans ce fameux village de Girolata qui ne présente pas de grand intérêt à part peut-être de nous faire dépenser encore quelques euros...

 

jeudi 15 septembre :

La balade du "château fort" :

petite balade agréable d'une heure, le chemin débute à droite de la tête de chien. Tant que vous êtes sur Piana ou sur Porto, cette balade est à faire : au bout du sentier une vue sur les golfes de Porto et de Girolata.

Les cascades d'Aitone :

eh oui...encore des cascades...On peut aussi voir les ruines d'un moulin et entre deux belles chutes d'eau, des piscines naturelles. Idéal pour ceux qui ont décidé de faire trempette entre 2 randonnées. De la route, on atteint les cascades en 10 minutes.

 

vendredi 16 septembre :

Le lac de Nino :

GENIAL !!! A NE PAS MANQUER !!! La balade n'est franchement pas évidente et il vaut mieux être bien chaussé (durée = 5AR). Arrivé en haut, c'est vraiment sublime. A la différence des autres lacs d'altitude (Melo et Capitello), Nino a la particularité d'occuper un site très ouvert. On y découvre aussi les pozzines, des pelouses morcelées de trous d'eau. On aperçoit même des chevaux "sauvages" mais tellement habitués à voir des touristes qu'on s'en approche facilement... A FAIRE !!!

s'il vous reste encore des forces après la balade au lac de Nino, une belle randonnée (facile en plus) vous attend à quelques kms de là. Cette balade part dans le virage en épingle du "fer à cheval". Un sentier qui fait une boucle vous conduit aux bergeries de Radule. De là, on descend aux cascades de Radule. Comptez environ 2H de marche... 

La plage de Sagone :

en rentrant au camping, on s'arrête à la plage de Sagone située au bord de la route pour faire une petite partie de beach-tennis...nouveau sport que j'ai inventé avec mon frère...et qui se joue sur un terrain de beach-volley. Après 7H de marche, on méritait bien une ptite pause ;-)

 

dimanche 18 septembre :

départ pour Saint-Florent sous la pluie. Petit détour pour voir la cascade du voile de la mariée. Elle est immense mais ça manque un peu d'eau tout ça...Du parking, il y a un peu moins de 10 minutes de marche.

 

Troisième semaine à Saint-Florent
lundi 19 septembre :

pluie

 

mardi 20 septembre :

Copyright http://vacances.en.corse.chez-alice.fr

Le Cap Corse :

le temps est encore très nuageux mais on commence à en avoir marre de rester enfermé. Du coup, on décide d'aller se faire 2 balades tranquilles dans le Cap Corse. A Macinaggio, le sentier des douaniers permet de rejoindre la chapelle Santa-Maria et la tour Santa-Maria di a chjapella (toujours les pieds dans l'eau mais à moitié détruite) en une heure de marche il me semble...En tout cas, il n'y a aucune difficulté dans cette balade qui est vraiment super agréable car il y a possibilité de se baigner sur les 3/4 du parcours...vraiment sympa...

A Barcaggio :

la pointe du Cap Corse, la petite balade qui conduit à la tour d'Agnello n'est pas formidable. En plus, des posidonies (qui sont des plantes aquatiques) s'entassent sur la plage et ça pue. Ca donne vraiment pas envie de se baigner... La plage est peut-être nettoyée en juillet et en août pour accueillir tous les touristes..? En rentrant à Saint-Florent, on passe par la côte ouest du Cap Corse pour faire une boucle mais comme il pleut, on n'en profite pas vraiment.

 

mercredi 21 septembre :

Les lacs de Melo et de Capitello :

une balade vraiment grandiose même si le sentier qui mène aux lacs est beaucoup fréquenté (même en septembre !!!). Les lacs sont nichés entre de hautes parois rocheuses : tout simplement MAGNIFIQUE. Prévoyez des vêtements chauds car à Capitello, ça caille...

L'Ile-Rousse :

une ville très touristique mais il y fait tout de même bon vivre. La place Paoli, coeur de la cité est une belle place rectangulaire, ombragée par de grands platanes et bordée de cafés : c'est le lieu le plus animé de la ville où les joueurs de pétanque aiment se retrouver. La vieille ville avec ses rues disposées en damier mérite elle aussi le détour. Reliée à la ville par une jetée qui abrite le port de plaisance, la presqu'île de la Pietra offre l'un des meilleurs points de vue sur les îlots voisins, le port, l'Ile-Rousse et les collines balagnaises. Pour avoir le meilleur point de vue, montez jusqu'au phare de la Pietra !
Copyright http://vacances.en.corse.chez-alice.fr

Une autre station plus touristique encore...le quartier de la citadelle à l'extrémité de la ville, juché sur son rocher est vraiment sympa : vue panoramique sur la baie, la ville et les alentours.

Notre-Dame-de-la-Serra :

dans les hauteurs de Calvi (à 6kms au sud-ouest), cette chapelle offre un panorama de carte postale sur Calvi et les montagnes de la Balagne.

 

jeudi 22 septembre :

Le désert des Agriates :

journée plage...Départ le matin de Saint-Florent où une navette nous amène à la plage du Lodo. En une heure à pied, on rejoint la plage de Saleccia. Longue de 1Km, une eau transparente avec les couleurs d'un lagon tropical (un dégradé de bleu), du sable fin, la plage de Saleccia est un petit paradis : ma plage préférée en Corse !!!

 

vendredi 23 septembre : 

Copyright http://vacances.en.corse.chez-alice.fr

Le Cap Corse :

pour notre dernier jour en Corse, on décide de refaire le tour du Cap...sous le soleil cette fois-ci ;-) Pour commencer, on s'arrête à Erbalunga, charmant petit village bâti au bord de l'eau à 9 kms de Bastia. Sur la route, une alternance de plages et de criques sauvages, des paysages vraiment splendides. On passe alors à Rogliano, perché dans une colline et qui domine la côte juste avant d'arriver au col de Serra. Une petite promenade  jusqu’au moulin Mattei, fabuleux panorama d’où l’on domine Centuri port et l’île de la Giraglia . Nous continuons de descendre le Cap côté ouest et tout est vraiment sauvage et si beau...sauf cette usine désaffectée en bord de mer à Canari, qui vient pourrir le paysage. On passe alors devant les plages d'amiante d'Albo et de Nonza (ça fait vraiment bizarre) avant d'arriver à Nonza et là encore, on tombe sous le charme de ce village accroché à une falaise et qui surplombe la mer.

Le GR20 est l'un des plus célèbre sentiers de grande randonnée de France, l'un des plus spectaculaires et des plus sportifs. Il traverse la Corse du Nord au Sud, de Calvi à Port-Vecchio, sur 200 kilomètres !

 

samedi 24 septembre :

retour à Toulouse

 

Je vous invite à découvrir la suite de mes aventures sur http://vacances.en.corse.chez-alice.fr

Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

gr20Randonnée à pied: Le fameux GR20

Le GR20 est l'un des plus célèbre sentiers de grande randonnée de France, l'un des plus spectaculaires et des plus sportifs. Il traverse la Corse du Nord au Sud, de Calvi à Port-Vecchio, sur 200 kilomètres ! Pour celles et ceux qui veulent l'accomplir en totalité, comptez de 80 à 90 heures de marche réparties sur 15 jours. 

11 refuges et 7 chalets-hôtels balisent le parcours, vous pourrez trouver le topo-guide dans notre rubrique Guides et cartes. Il est également possible de ne réaliser qu'une ou plusieurs étapes du GR en fonction de sa propre disponibilité et de sa condition physique.

Les parties hautes du sentier, qui serpente souvent à plus de 2000 mètres, requièrent une certaine habitude de la marche en montagne. Les plus expérimentés pourront ainsi entreprendre, l'été, l'ascention du Monte Cinto, mais avec beaucoup de prudence: quand la brume survient les repères s'effacent. Il est à rappeler que le GR20 est souvent qualifié de « chemin le plus difficile d'Europe »